Confiné, mais efficace ! Les 10 erreurs à éviter quand on travaille chez soi.

Travail

0  ​commentaires

Vers la fin de l’année 2018, après mure réflexion et 20 ans de salariat, j’ai choisi de « changer de vie », en passant du côté de l’entreprenariat. Du même coup, je suis donc passé du travail au bureau au travail à la maison.

J’avais envie de devenir plus libre. Mon meilleur ami, Didier, m’a alors parlé d’Olivier Roland et de son site Blogueur Pro. J’ai pu y trouver une mine d’information et en particulier cet article sur l’infopreneur. C’est de tout cela qu’est né le site de l’Informatique Sans Complexe sur lequel vous êtes.

Puis, au vu de l’actualité, Olivier a organisé un événement inter blogueurs sur le thème « Coronavirus : Comment travailler de chez soi efficacement pendant le confinement ? ». Alors je me suis dit que cela serait pour moi l’occasion de partager mon expérience. J’ai moi-même fait des erreurs quand j’ai commencé à télé-travailler. Et c’était aussi un challenge pour moi que d’écrire un article moins « informatique » que d’accoutumée.

Avant et après

Tel le 11 Septembre 2001, le 17 Mars 2020 fera partie de ces dates qui resteront sans doute gravées dans nos esprits. En effet, afin de lutter le plus efficacement possible contre un mal invisible, le virus COVID-19, ce jour-là, la France s’est confinée. Du jour au lendemain, le monde du travail s’est alors divisé entre :

  • Ceux qui continuent à faire fonctionner le pays, comme tout le corps médical, mais aussi ceux que l’on oublie comme les éboueurs, les postiers, les employés de supermarché, les livreurs, les agriculteurs… Profitons-en d’ailleurs pour les remercier ici tous chaleureusement.
  • Ceux qui malheureusement se retrouvent au chômage, partiel ou non, espérant que la situation ne perdure pas trop.
  • Et ceux qui ont la chance, comme vous et moi, de pouvoir travailler depuis chez eux. Car il faut bien le reconnaître, à la vue de la situation, c’est sans aucun doute la meilleure place !

Le changement, c’est vraiment maintenant !

Avant cet épisode, rares étaient les entreprises fortement emballées par le télétravail. Dans les grands groupes, comme celui dont j’ai fait partie pendant plus de 8 ans, il fallait en général compléter le formulaire ZQLM-6 qui, une fois visée par la hiérarchie pouvait éventuellement faire l’objet d’un débat aboutissant à la création potentielle d’un avenant au contrat de travail… Personnellement, j’avais plutôt choisi la méthode « rapide et discrète », à savoir m’accorder avec mon responsable direct pour travailler depuis chez moi le plus souvent possible.

Puis, ce 17 Mars, tout a changé. Le télétravail est devenu essentiel, voir même indispensable pour pouvoir continuer l’activité. Certaines entreprises, en général les plus jeunes, disposaient déjà de tous les outils nécessaires. D’autres, ont découvert tout cela du jour au lendemain. Et si vous lisez cet article, c’est peut-être votre cas.

Les 10 erreurs à ne pas commettre

Voici ici les 10 erreurs que j’ai pu commettre quand j’ai commencé à télé-travailler.

1- Faire comme si rien n’avait changé

C’est sans doute la plus grosse erreur au début. Croire que l’on peut continuer à travailler à distance de la même manière que si l’on était au bureau. Tout a changé, rien ne sert de se le cacher ! Le mieux, c’est de voir cela comme l’opportunité de réinventer sa manière de travailler. D’ailleurs, Einstein disait que « la folie, c’est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent ».

2- Ne pas se réveiller comme d’habitude

La tentation est grande de se dire « Demain, c’est cool. Je n’ai pas de train à prendre, je peux dormir un peu plus ». Alors on se lève tranquillement, vers les 9h00, au début. Puis petit à petit, cela devient 10h, 10h30…Et on finit alors par travailler en pyjama ! Notre cerveau a besoin d’une petite « mise en condition » le matin. Se lever à heure fixe, se laver, manger, s’habiller est un rituel qui nous permet de nous dire « Maintenant, je suis en mode travail ! ». Cela permet également de rester en phase avec son équipe.

3- Mélanger ses espaces de vie et de travail

Avachi sur le canapé, voire sur le lit. A première vue, cela peut sembler agréable pour travailler. Le seul problème, c’est que vous ne savez plus quand vous travaillez et quand vous vous reposez. S’aménager un petit coin de travail est essentiel pour pouvoir s’y consacrer, mais aussi pouvoir s’en détacher. Si vous vivez dans un tout petit espace, le simple fait de travailler d’un côté de la table et de manger de l’autre est déjà une forme de séparation.

4- Se couper de ses collègues

Ah, le petit café du matin, en particulier le lundi, quand on se raconte nos weekends. Il vous manque sans doute. Dans ce cas, pourquoi ne pas partager celui-ci avec les outils modernes comme Skype®, Zoom® ou autres ? En plus, le gros avantage est que vous n’êtes même pas obligé d’inviter ceux que vous n’appréciez pas !

5- Vouloir être connecté en permanence

Même s’il est important de rester en contact avec ses collègues pour que tout le monde soit bien synchronisé, cela ne veut pas dire qu’il faut rester connecté en permanence. Vous avez besoin de vous concentrer sur un dossier ? Profitez du télétravail pour vous déconnecter et ainsi vous consacrer exclusivement à ce dossier pendant une heure ou deux. Coupez mails, messagerie instantanée, téléphone portable…

6- Ne pas se borner dans le temps

Le matin, le passage du lit au bureau est très rapide. Même si cela est agréable de ne pas passez du temps dans les transports en commun, cela a l’inconvénient d’estomper la frontière entre la vie privée et le travail. Du coup, si a 18h vous n’avez pas fini un dossier, la tentation est grande de continuer. Et, pensant ne travailler que pour 10 minutes de plus, vous rallongez en fait votre journée de plus d’une heure. Habituellement, vous auriez surement dû arrêter pour aller chercher le petit dernier à l’école ou filer à la salle de sport. Alors pourquoi changer ?

7- Définir un planning surchargé et penser que l’on peut tout faire

A la maison, on imagine que l’on aura plus de temps. Pourtant, les journées de travail ont la même durée, que ce soit au bureau ou ailleurs ! Tout comme au bureau, il est important de planifier des journées réalistes. N’oubliez pas d’y inclure des pauses, comme vous feriez au travail. Pour ma part, j’aime réaliser des sprints de 40-45 minutes, et prendre 5 minutes de pause.

8- Ne pas prévenir vos proches

Quand vous êtes au bureau, votre mère vous appelle rarement pour vous dire que les premières fraises sont en train de murir au jardin… Pourtant, quand vous travaillez à la maison, cela arrive ! C’est pourquoi il est important de bien préciser que vous êtes à la maison pour travailler. Pendant le confinement, avec les enfants à la maison, c’est la même chose. N’hésitez pas à leur expliquer que vous allez travailler et que vous ne serez pas disponible pendant un créneau de temps. Profitez alors de vos pauses pour passer du temps avec eux.

9- Succomber à la tentation du réseau social

Les réseaux sociaux sont un bon moyen de garder le contact. Si vous commencez votre journée par cela, la tentation sera grande d’y rester ou d’y retourner rapidement. S’il vous est difficile de vous fixer des limites, connectez-vous plutôt en fin de journée, après votre travail.

10- Ne plus faire confiance aux membres de son équipe

Vous êtes manager et imaginez que les membres de votre équipe se la coulent douce en télétravail ? Pourquoi, si vous, vous y arrivez, eux ne pourraient pas ? Profitez de cette période compliquée pour être bienveillant et leur montrer que vous êtes toujours présent pour les soutenir. Ne serait-ce pas ce que vous feriez si vous étiez tous au bureau ?

Télétravail : D’un point de vue informatique, ça se passe comment ?

Sans que nous nous en rendions vraiment compte, beaucoup d’équipements informatiques entre en jeu pour pouvoir mettre en place le télétravail. Cela regroupe en effet tous les moyens habituels du bureau (réseau local, serveur…) auquel se greffe ceux qui sont chez vous (ordinateurs, lien Internet…).

BYOD

Vous pouvez être amené à utiliser votre propre matériel. On parle alors de BYOD pour « Bring You Own Device », « apporter votre propre appareil » en français. C’est une pratique qui consiste à utiliser des appareils personnels pour un usage professionnel. Cette pratique est de plus en plus commune, en particulier dans les entreprises de type « start-up ». Certaines allouent même un budget à chaque employé pour qu’il se procure le matériel qu’il préfère.

Si vous pratiquez le BYOD, peut être contraint à cause du confinement, assurez-vous que votre appareil dispose d’un antivirus efficace. Il serait mal venu que vous infectiez le parc informatique de votre employeur J

Une bonne connexion

Pour pouvoir profiter de vos outils habituels, vous allez devoir vous connecter à votre entreprise. Première chose, vous devez disposer d’une bonne connexion Internet, minimum ADSL. Si vous vous demandez ce qu’il y a dans votre box Internet, vous pouvez le découvrir ici. Avec plus de 30 millions de foyers connectés au haut et au très haut débit, vous devriez être équipé.

Une bonne protection

Pour vous connecter, il est fort à parier que votre entreprise vous fournit un client VPN. Le VPN, c’est un tunnel sécurisé qui permet d’étendre le réseau local de votre entreprise jusque chez vous. Avec lui, tout est comme vous étiez à votre bureau et vous bénéficiez de vos outils habituels.

Le réseau, toujours le réseau

En résumé, le télétravail, c’est grâce au réseau. Votre ordinateur dispose d’un logiciel, le client VPN. Celui-ci, via internet, va se connecter sur un serveur spécialisé de votre entreprise. Une fois le tunnel établit, vous pouvez alors vous connecter aux serveurs applicatifs (mail, messagerie instantanée ou toute autre application métier).

Et les services SaaS ?

De plus en plus, les entreprises utilisent des services SaaS (Software as a Service). Ce sont des services qui sont disponibles exclusivement sur Internet. Vous en utilisez tous les jours, par exemple avec votre compte Gmail®, Hotmail® ou encore le site de votre banque pour gérer vos comptes. Ces services sont protégés par une connexion nécessitant un mot de passe, mais aussi par un chiffrement SSL des connexions.

Pour résumer

Voilà, j’espère que ces conseils pourront vous aider à mieux vivre et comprendre le télétravail. L’idée n’est pas de suivre tel ou tel conseil à la lettre. L’important est que vous profitiez de cette période pour vous inventer votre manière de travailler bien à vous. Celle qui vous permettra d’être efficace dans votre travail tout en conservant un équilibre familial harmonieux.

Même si cela n’est pas toujours simple au début, je parie qu’au final, vous aurez du mal à retourner au bureau après tout cela !

Prenez soin de vous.



​Tu aimeras aussi...

Comment protéger ses échanges sur Internet ?

Qu’est-ce qu’il y a dans un ordinateur ?

Comment utiliser sans risque la connexion Wifi d’un restaurant ?

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>